Edit Content

Seminaire E-Commerce recense pour vous les différents ateliers marketing digital et événements autour du numérique afin de vous accompagner dans votre formation dans le digital.

Les consommateurs mettent en place de nouvelles habitudes pour leurs achats du quotidien
<>p>Pour la 5ème année, in-Store Media, spécialiste du retail media omnicanal dont la publicité en point de vente, a confié à Ipsos le soin de mener une étude sur les comportements des shoppers Français lors de leurs courses du quotidien (alimentaire, boissons, hygiène, entretien). Alors que l’inflation semble être « la nouvelle normalité », les consommateurs mettent en place de nouvelles habitudes pour leurs achats du quotidien avec notamment, 63% des shoppers Français qui réalisent leurs courses du quotidien à 10€ près.

Faire des courses ou du shopping est un moment de vie important pour les Français ! 92 % des Français organisent ainsi majoritairement leurs courses hebdomadaires dans les hypermarchés et supermarchés, consacrant en moyenne 1,7 heure par semaine à cette activité, en hausse par rapport à 2022 (1,5 heure). Les grandes surfaces demeurent donc les circuits d’achat principaux et continuent de gagner en popularité depuis 2021. Aujourd’hui, 76 % des Français y font de grandes courses hebdomadaires, et, pour les petites courses, ils se tournent vers les commerces de proximité et la livraison à domicile.

L’augmentation du temps consacré aux courses reflète l’importance croissante accordée à ce moment de vie. En effet, 58 % des interrogés considèrent les courses comme un plaisir, les magasins ou galeries commerciales sont donc perçus comme de vrais lieux d’interaction sociale. En moyenne, les Français visitent les centres commerciaux 2,5 fois par mois, principalement pour les achats (63 %) mais aussi pour les sorties à hauteur de 37 % (en hausse de +9 points par rapport à 2022).

L’inflation, cette « nouvelle normalité » qui fait mal

L’inflation a un impact significatif sur les habitudes d’achat. En 2024, le budget mensuel moyen pour les courses a augmenté atteignant 398 € (en hausse de 25 € par rapport à 2022), et 63 % des consommateurs surveillent de près leurs dépenses. Le contrôle budgétaire n’a jamais été aussi attentif depuis 2019.

La majorité des Français (89 %) constate une augmentation des prix et 75 % d’entre eux anticipent d’ailleurs une nouvelle hausse dans les prochains mois. Pour faire face, ils achètent davantage en promotion et fréquentent plusieurs enseignes pour trouver les meilleurs prix.

Dans ce contexte, les Français font toujours plus attention à leurs dépenses : mis à part la santé, les produits de première nécessité sont placés sous une vigilance accrue. En effet, les Français cherchent à faire des économies partout où ils le peuvent. Les produits de première nécessité sont soumis à des recherches d’économie : féculents (23 %), légumes et fruits frais (28%, +11 points par rapport à 2022), desserts (29 %), hygiène & beauté (36 %, soit +13 points par rapport à 2022). C’est d’autant plus le cas pour les achats « plaisir » : sorties et loisirs (59 %), high-tech (59 %), mode (58 %), alcool (55 %), épicerie sucrée (51 %).

À l’heure de consommer, les shoppers sont plus vigilants quant aux informations en magasin et recherchent activement les promotions. 84 % des acheteurs prennent leurs décisions en magasin, démontrant l’importance de la communication sur place.

Malgré les contraintes budgétaires, les Français tentent de maintenir des comportements responsables optant souvent pour des produits locaux ou de proximité. Même si la tendance est à la baisse, 35 % d’entre eux sont prêts à payer plus cher pour des produits respectueux de l’environnement et des marques engagées.

Des attentes de plus en plus fortes de la grande distribution et des marques nationales

À l’heure actuelle, l’attente prioritaire des shoppers reste la garantie de prix bas. Les consommateurs attendent des enseignes qu’elles garantissent les prix les plus bas, mettent en avant les promotions et offrent un large choix de produits. 71 % des consommateurs achètent davantage de produits en promotion et 51 % fréquentent plusieurs enseignes pour trouver les meilleurs prix.

Le baromètre révèle par ailleurs la perception des consommateurs quant aux efforts que font les enseignes d’une part et les marques d’autre part, pour maintenir le pouvoir d’achat des Français : 34 % pensent que les distributeurs en font, contre 25 % pour les marques nationales. Un axe de communication à explorer pour ces dernières ?

Ce constat va de pair avec le gain de popularité des marques de distributeur (MDD), privilégiées par 55 % des consommateurs. 45 % pensent d’ailleurs qu’elles offrent un meilleur rapport qualité / prix que les grandes marques, et 45 % pensent que ce rapport qualité / prix est équivalent. 65 % estiment que la qualité des ingrédients des MDD est équivalente à celle des marques nationales.

En conclusion…

Le baromètre Shopper 2024 in-Store Media et Ipsos, révèle que l’inflation influence fortement les comportements d’achat. Le budget moyen pour les courses est actuellement de 398 € par mois, en hausse par rapport à 2022 et 63 % des consommateurs surveillent de près leurs dépenses. 92 % des Français font leurs courses en hypermarchés ou supermarchés, avec une augmentation du temps consacré aux courses (1,7 heure par semaine).

Les centres commerciaux sont fréquentés en moyenne 2,5 fois par mois. 71 % des consommateurs achètent en promotion et 51 % fréquentent plusieurs enseignes pour trouver les meilleurs prix. Les marques de distributeur (MDD) gagnent en popularité et sont privilégiées par 55 % des consommateurs pour leur rapport qualité / prix.

Dans un contexte de contrainte budgétaire, les achats dits responsables sont moins plébiscités, même si 35 % se déclarent encore prêts à payer plus cher pour des produits respectueux de l’environnement. Les attentes envers la grande distribution incluent la garantie de prix bas et une large gamme de produits.

En conclusion, les consommateurs adoptent une approche plus prudente et axée sur la valeur, avec une préférence pour les promotions et les marques de distributeurs. Ils optent également pour de nouvelles habitudes comme faire leurs courses dans différentes enseignes pour réduire leurs dépenses tout en restant engagés dans une consommation responsable.

Méthodologie
2 000 shoppers Français en charge des achats pour leur foyer ont été interrogés entre mars et avril 2024 (panel représentatif de la population française, méthode des quotas).

Source: https://www.ecommercemag.fr/Thematique/retail-1220/barometre-etude-2168/Breves/Les-consommateurs-mettent-en-place-de-nouvelles-habitudes-pour-leurs-461539.htm

.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Releated Posts