Edit Content

Seminaire E-Commerce recense pour vous les différents ateliers marketing digital et événements autour du numérique afin de vous accompagner dans votre formation dans le digital.

Semrush dévoile les retailers les plus en vue post-crise sanitaire
<>p>Semrush, acteur spécialisé dans le marketing digital, présente les résultats de son étude mondiale sur le retail, menée entre janvier 2022 et février 2024, après la fin des restrictions liées au Covid. Focus sur les résultats pour la France.

Amazon.fr est de loin le retailer dont le site web est le plus visité avec 228,7 millions de visiteurs, plus de 4x plus que le second, Cdiscount.com (54,3 M) et Leroymerlin.fr (39,7 M).

Principaux annonceurs en ligne (par croissance du trafic payant)

Pour arriver à ces résultats, les retailers investissent dans la publicité. Semrush a calculé la croissance du trafic payant moyen en additionnant le trafic payant des réseaux sociaux et le trafic payant des moteurs de recherche en 2022 et 2023. Lidl.fr arrive en tête du marché français avec une augmentation du trafic payant de 5 156 %, suivi de Cultura.com (augmentation de 544 %), et d’Action.com, en troisième position, avec une augmentation du trafic payant de 211 %.

Les 15 principaux domaines retail en France (par trafic moyen du 22 janvier au 24 avril)

Le consommateur type est une consommatrice

Semrush a également dressé le portrait-robot des consommateurs. En 2022, 66,89 % des consommateurs étaient des hommes mais la tendance s’est inversée : en 2023, les consommateurs sont à 53,54 % des femmes !

Répartition par sexe (2022 vs 2023)

En même temps, les seniors utilisent les retailers en ligne avec une hausse massive, allant du double au triple, pour les tranches d’âges supérieures à 45 ans. À contrario, les 18-24 ans et surtout les 25-34 ans semblent bouder le secteur de la vente au détail en ligne.

Répartition par âge (2022 vs 2023)

La forte concentration du marché français sur le trafic direct et la participation croissante des femmes et d’une population plus âgée suggèrent des opportunités ciblées pour l’engagement des marques et la publicité. Aujourd’hui, les plus grandes sources de trafic pour les sites de retail français sont le trafic direct (66,3 %) et la recherche organique (29,8 %). L’accent mis sur le trafic direct est nettement plus élevé en France par rapport à la moyenne de l’UE, ce qui met en évidence une forte notoriété de marque et démontre la fidélité des clients sur le marché français.

Julie Farley, directrice Marketing EMEA chez Semrush : « Il appartient aux distributeurs d’en tenir compte dans leur stratégie de marketing digital. C’est encore plus le cas durant la période des soldes qui s’ouvre en France. Pour les revendeurs qui cherchent à tirer parti des marques et à se démarquer de ces agrégateurs, il est crucial de se concentrer sur la personnalisation et l’exclusivité des offres. En offrant des produits ou des versions exclusives non disponibles sur les grandes plateformes d’agrégation, les revendeurs peuvent attirer un segment de clients recherchant l’unicité. De plus, investir dans une relation client solide et un service après-vente exceptionnel peut aider à fidéliser les clients et à créer une communauté de marque engagée. Les partenariats stratégiques avec des influenceurs locaux et l’optimisation des campagnes SEO spécifiques aux marques peuvent également renforcer la visibilité et la notoriété en ligne, permettant ainsi de se démarquer efficacement des géants du secteur. »

Méthodologie
Les données ont été collectées auprès de 5 413 domaines de retail en Europe, avec un focus particulier sur 106 domaines en France, entre janvier 2022 et février 2024.

Source: https://www.ecommercemag.fr/Thematique/retail-1220/barometre-etude-2168/Breves/Semrush-devoile-les-retailers-les-plus-en-vue-post-crise-461461.htm

.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Releated Posts