Edit Content

Seminaire E-Commerce recense pour vous les différents ateliers marketing digital et événements autour du numérique afin de vous accompagner dans votre formation dans le digital.

Quelles sont les aides et financements pour soutenir les investissements numériques des créateurs d’entreprises ?
<>div>

Quels sont les différents types de financement pour investir dans la numérisation lors de la création de son entreprise ?

Les subventions

Parmi les subventions aux entreprises proposées par les collectivités locales (Régions, Départements, Établissements publics de coopération intercommunale – EPCI ou Communes) certaines peuvent être mobilisées par les créateurs d’entreprise pour financer leurs investissements, notamment dans le numérique.  

Ces subventions, dont le montant varie selon le financeur, prennent parfois la forme d’un chèque numérique. Généralement accordées pour des projets d’une durée maximale de deux ans, elles prennent le plus souvent en charge 50 % du montant HT de l’investissement réalisé, et supposent donc un co-financement de la part de l’entreprise.

Les prêts d’honneur

Les prêts d’honneur, accordés aux porteurs de projet pour compléter leurs fonds propres, permettent de bénéficier d’un prêt à taux zéro, sans intérêt. 

Ils ont aussi l’avantage d’offrir des effets de levier, importants, pour décrocher d’autres financements.

Plusieurs réseaux permettent d’accéder à ce type de financement : 

Mais d’autres acteurs peuvent également proposer ce type de financement, selon les régions : 

Certains prêts d’honneur sont dédiés à des projets spécifiques en fonction de la nature du projet et de l’objet de financement :
•    le prêt d’honneur Solidaire ;
•    le prêt d’honneur Création-Reprise.

Pour solliciter un tel prêt, votre projet doit être argumenté et détaillé. Il sera présenté à un comité d’agrément composé de chefs d’entreprises et d’experts locaux. S’il vous est accordé, vous bénéficierez d’un accompagnement et d’un parrainage par un autre entrepreneur. 

Pour les identifier, consultez la Base nationale des aides publiques aux entreprises de CMA France

Pour en savoir plus consultez le dossier de Bpifrance création consacré aux prêts d’honneurs

Les prêts bancaires 

Le prêt bancaire est une solution de financement très largement utilisée par les créateurs d’entreprise et entreprises en phase de développement. 

Prêts garantis

Les banques ne prêtent pas sans exiger des garanties sur les biens financés lorsque cela est possible (hypothèque, nantissement, gage) ou en demandant des cautions personnelles. Pour faciliter l’accès des entreprises au crédit, des organismes proposent des contre-garanties aux établissements bancaires en échange de leur abandon de demande de garantie par l’emprunteur. Certains organismes peuvent même se porter directement caution de votre emprunt.

N’hésitez donc pas à vous renseigner en amont sur les dispositifs de garantie existants : fonds de garantie nationaux et régionaux, sociétés de caution mutuelle, etc.

Prêts bonifiés

Un prêt bonifié est un prêt complémentaire, subventionné par l’État, par une collectivité locale ou un autre organisme, proposé à des conditions avantageuses. Il peut être accordé pour le financement de projets de création ou de développement d’entreprises répondant à certaines conditions ou dans certains secteurs, comme l’agriculture par exemple.

Renseignez-vous auprès de votre région ou de votre fédération professionnelle pour savoir si des prêts bonifiés vous sont accessibles. 

Microcrédit

Si vous éprouvez des difficultés à obtenir un financement auprès des banques traditionnelles car vos revenus sont insuffisants ou car vous êtes dans une situation financière difficile vous pouvez vous tournez vers le micro-crédit. 

Lisez notre article : 

Quels sont les autres leviers pour financer la numérisation de ses investissements dans le numérique pour les créateurs d’entreprise ?

Le financement participatif

Le financement participatif (crowdfunding) permet à un entrepreneur de financer son projet de création d’entreprise grâce à des dons ou prêts réalisés par des particuliers via une plateforme internet. Cette aide financière pour créer son entreprise est de plus en plus répandue. 

Pour en savoir plus lisez notre article : 

Le financement de la formation

Confier à un professionnel la conception de son site web, la gestion de ses réseaux sociaux ou le déploiement d’un outil de gestion est souvent confortable et permet d’obtenir rapidement des résultats. Toutefois, il peut être aussi intéressant de se former et de mener soi-même tout ou parties de certains projets.

Si les créateurs d’entreprise ne peuvent pas bénéficier des Formations France Num d’autres dispositifs leur sont accessibles. Pour en savoir plus sur les possibilités de financement de vos formations lisez notre article : 

Être accompagné pour financer la numérisation de son entreprise

Les dispositifs d’accompagnements nationaux pour financer la création d’entreprise

Plusieurs réseaux d’accompagnement sont spécialisés dans le conseil et le financement des créateurs d’entreprises.

Association pour le droit à l’initiative économique (Adie)

L’Adie, partenaire de France Num, finance et accompagne les créateurs d’entreprise qui n’ont pas accès au crédit bancaire et plus particulièrement les demandeurs d’emploi et les bénéficiaires des minimas sociaux. Le financement proposé par l’Adie prend la forme d’un microcrédit qui peut être accompagné d’un prêt d’honneur. Les demandes de financement peuvent être faites directement en ligne.

France Active

France Active, partenaire de France Num, accompagne les entrepreneurs dans leurs problématiques financières à tous les stades de la vie de leur entreprise. Le réseau soutient plus particulièrement les publics prioritaires (jeunes avec de faibles apports, femmes en recherche d’emploi, entrepreneurs des territoires fragiles, etc.) et les entrepreneurs engagés, en mettant à leur disposition les financements les plus adaptés, notamment des garanties d’emprunts bancaires

BGE 

BGE, partenaire de France Num, est une association qui accompagne les entrepreneurs à toutes les étapes de la création/reprise d’entreprise, depuis l’émergence de l’idée jusqu’à la construction du projet, la recherche de financements, et l’appui au développement des jeunes entreprises. 

Initiative France     

Initiative France propose aux créateurs d’entreprise des prêts d’honneur sans intérêts et sans garanties ainsi qu’un accompagnement pendant toute la durée de remboursement du prêt.

Réseau Entreprendre 

Réseau Entreprendre est un réseau de chefs d’entreprise bénévoles qui accompagne des entrepreneurs à potentiel de création d’emplois pour les aider à réussir leur création, reprise ou croissance d’entreprise. Pour financer les projets des entrepreneurs accompagnés, Réseau Entreprendre peut leur octroyer des prêts d’honneur sans intérêts ni garantie.

Retrouvez tous les réseaux d’accompagnements référencés par Bpifrance création : 

Les dispositifs d’accompagnements des régions pour financer la création d’entreprise

Les régions disposent de leurs propres dispositifs pour aider les créateurs d’entreprise à monter leur projet, réaliser sa structuration financière, pour obtenir un prêt bancaire, et les appuyer au démarrage et dans leur développement.

Pour vous aider, Bpifrance création a recensé les dispositifs mis en place dans chaque région. 

Source: https://www.francenum.gouv.fr/aides-financieres/guides-et-conseils-financiers/quelles-sont-les-aides-et-financements-pour

.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Releated Posts