Edit Content

Seminaire E-Commerce recense pour vous les différents ateliers marketing digital et événements autour du numérique afin de vous accompagner dans votre formation dans le digital.

Futurs de la formation : « des fictions qui font friction »
<>div>

Année européenne des compétences

Depuis sept mois, Centre Inffo pilote In-CVET 2040, projet Erasmus + destiné à provoquer la réflexion sur les futurs possibles de la formation à l’horizon 2040. Présentation de la démarche « design fiction » à l’occasion du Printemps des compétences (23 avril 2024, Paris).

Par Nicolas Deguerry – Le 06 mai 2024.

Aider l’écosystème de la formation à ne pas subir le futur, c’est l’ambition du projet Erasmus+ « In-CVET 2040 – Une immersion dans la formation continue en 2040 », imaginé et porté par Vincent Joseph, consultant projets européens et internationaux à Centre Inffo. Principal outil pour ce faire : le design fiction. Ni prédictive ni prescriptive, la méthode « combine science, science-fiction, design et prospective pour soutenir la réflexion », explique Olivier Wathelet, co-fondateur du collectif expert en design fiction Making Tomorrow mandaté pour accompagner le projet. Pour Vincent Joseph, l’intérêt du design fiction n’est pas de prétendre deviner l’avenir mais de permettre l’émergence de « fictions qui font friction, d’objets frictionnels » à même de provoquer le débat. D’où l’invitation faite aux participants (encadré) à se lancer dans la création de scénarios prospectifs qui s’efforcent d’imaginer les évolutions de la formation professionnelle à un horizon de 15 ans.

Une démarche prospective

Pour que la démarche fonctionne, il apparaît vite qu’un équilibre est à trouver entre le recours à l’imaginaire et un certain ancrage dans la réalité : sans lâcher prise, les scénarios tournent au copier-coller de l’existant ; sans contexte de référence partagé, les projections apparaissent trop spéculatives pour susciter l’intérêt de la communauté professionnelle. Reste qu’en permettant la formulation d’ « hypothèses radicales », c’est bien le recours à la science-fiction qui permet de sortir du cadre de réflexion habituel. « La prospective, c’est une discipline très importante qui va vous permettre d’éclairer vos décisions », insiste Olivier Wathelet.

Un livrable à l’automne

Principal écueil à éviter : tomber dans la facilité d’une projection manichéenne à grand renfort d’innovation technologique. Entre nouvel Eden utopique et déchéance de l’Humanité dystopique, c’est plutôt un espace nuancé où s’entremêlent « le positif et le négatif » qui est visé, conclut Vincent Joseph. Les scénarios en cours d’élaboration en témoignent, les transitions actuelles sont complexes et pleines de contradictions. Prévu pour prendre fin à l’automne 2024, le projet In-CVET 2040 s’achèvera par un livrable sous la forme d’un magazine destiné à projeter le lecteur en 2040 et d’un guide pour organiser des débats. Moins pour révéler ce que sera l’avenir que pour aider à tirer le fil des choix du présent…

UN PARTENARIAT EUROPÉEN
In-CVET 2040 est un projet Erasmus+ co-financé par l’Union européenne. Il associe l’Autriche (3S, cabinet de recherche expert en prospective appliquée à l’enseignement et la formation professionnels), le Luxembourg (INFPC, Institut national pour le développement de la formation professionnelle continue) et la France (Centre Inffo (coordinateur) et Making Tomorrow, collectif expert en design fiction). Une dimension européenne qui, souligne Michel Jouini, chargé d’études Centre Inffo, apporte « des perspectives variées et souligne les différences culturelles et systémiques des partenaires. »

Quand la prospective sonne l’alerte

Source: https://www.centre-inffo.fr/site-centre-inffo/actualites-centre-inffo/le-quotidien-de-la-formation-actualite-formation-professionnelle-apprentissage/articles-2024/futurs-de-la-formation-des-fictions-qui-font-friction

.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Releated Posts