Edit Content

Seminaire E-Commerce recense pour vous les différents ateliers marketing digital et événements autour du numérique afin de vous accompagner dans votre formation dans le digital.

Remplacer le code-barres, l’ambition du QR Code augmenté
<>div>

À l’occasion du Salon Tech for Retail, le CEO de GS1 et divers acteurs du commerce se sont exprimés et ont partagé leur expérience sur une « révolution en marche » : le QR code augmenté. Développé pour remplacer le code-barres, il offre de nouvelles possibilités aux retailers de communiquer avec leurs clients, partenaires et prestataires logistiques, mais vient aussi répondre aux enjeux de réglementations qui seront soulevés ces prochaines années.

Progressivement, le code-barres traditionnel pourrait être remplacé par le QR code augmenté développé par GS1. Ce dernier estime qu’une grande majorité des retailers, la pression réglementaire aidant, l’auront adopté d’ici à 2027. Déjà présent dans le quotidien des consommateurs sous diverses formes, il présente de nombreux avantages pour le monde du retail.

L’avantage numéro un, selon Didier Veloso, président exécutif et CEO de GS1 France, est de proposer une centralisation de données standardisées au retailers et aux consommateurs. Là où le code-barres permet de contenir des informations d’une quinzaine de caractères, la nouvelle technologie de GS1 peut aller jusqu’à 4 000. « Cela signifie ajouter une grande quantité d’informations mais aussi des données dynamiques », commente Didier Veloso. En effet, toutes les datas contenues dans l’URL d’un QR codes pourront être changées tout le long du cycle de vie du produit.

Répondre aux enjeux de réglementation et de traçabilité

Pour Delphine Lebas, directrice développement et transformation durable de Gémo, cela représente un fort avantage pour les retailers en termes de réglementation. En effet, dans l’univers du textile, plus de 35 nouvelles règles d’information consommateur vont émerger dans les cinq prochaines années. « Je vous laisse imaginer la taille de l’étiquette », s’amuse-t-elle. En plus de la quantité, Delphine Lebas explique que les lois diffèrent d’un pays à l’autre. Ce qui implique, pour les commerçants présents sur plusieurs marchés, l’obligation de créer des étiquettes différentes pour des produits similaires. « L’avantage du QR code augmenté est qu’il ne fige pas l’affichage, nous avons donc la possibilité d’adapter les informations contenues sur les étiquettes de nos vêtements selon le pays, et au fur et à mesure des changements de réglementations. »

De plus, les clients ont de plus en plus d’attentes quant à leur consommation, qui se veut responsable. Pour y répondre, les retailers se mobilisent et fournissent un maximum d’informations à leurs clients, sur la provenance, l’impact carbone, ou encore la recyclabilité. Le QR code augmenté vient répondre à ce besoin en prodiguant plus de données, mais il aide aussi à augmenter la circularité des produits. Le lien URL, contenant des données dynamiques, permet de suivre la vie d’un produit pour le client comme pour les acteurs présents sur l’ensemble de la chaîne de valeur. « Nous n’étions jusqu’alors pas organisés pour retrouver dans nos stocks des produits déjà vendus, raconte Delphine Lebas. Aujourd’hui nous sommes face à un changement de paradigme lié à l’explosion de la seconde main et des services de réparation. Le QR code augmenté et la possibilité qu’il fournit en termes de données dynamiques va venir nous aider à répondre à ces enjeux de supply chain. »

Expérience client augmentée

Au-delà des enjeux RSE, cette technologie vient apporter une nouvelle dimension à l’expérience client. Date d’expiration, numéro de lot, lieu de production… Le QR code peut aussi représenter pour une marque, un moyen de communiquer avec ses clients. Pour Stéphane Lannuzel, beauty tech program director de L’Oréal, le produit physique acheté est le premier canal de discussion entre une marque et son client : « Ainsi, nous voyons le QR code comme un point de contact avec l’acheteur. Nous y mettons des vidéos explicatives du produit et de sa contenance et même des tutoriels… Nous pouvons ainsi lui donner un rôle pédagogique. »

Déjà présent sur certains produits chez L’Oréal ou encore Carrefour, ce « code-barres 2.0 » représente, selon Didier Veloso, une « révolution en marche, dont tous les retailers doivent impérativement s’emparer. »

Source: https://www.ecommercemag.fr/Thematique/retail-1220/strategie-retail-2163/Breves/Remplacer-le-code-barres-l-ambition-du-QR-Code-augmente-386790.htm

.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Releated Posts