Edit Content

Seminaire E-Commerce recense pour vous les différents ateliers marketing digital et événements autour du numérique afin de vous accompagner dans votre formation dans le digital.

Eco-clic met la sobriété numérique des collectivités à portée de clic


La loi visant à réduire l’empreinte environnementale du numérique (Reen) a imposé aux collectivités, et plus précisément les intercommunalités de plus de 50.000 habitants, d’évaluer et maîtriser leur sobriété numérique. C’est pour aider à cette mise en conformité et mettre la sobriété numérique à la portée de toutes les communes que l’association Déclic, qui fédère les opérateurs de services publics numériques (OPSN), a imaginé la plateforme Eco-clic. Sortie officiellement le 4 octobre 2023, Eco-clic a été présentée à l’occasion d’un webinaire organisé le 19 octobre dans le cadre du programme Transition numérique des Territoires (TNT).

Indice de sobriété numérique

L’objectif d’Eco-clic est d’accompagner les collectivités dans leur démarche de sobriété numérique en les aidant à comprendre les enjeux, à évaluer leurs pratiques, à bâtir et à piloter un plan d’action. A partir d’une trentaine de questions appelant des réponses binaires la collectivité peut calculer son « indice de maturité de sobriété numérique ». Bâties sur la base des items du décret Reen du 29 juillet 2022 (notre article du 2 septembre 2022), les questions abordent sept thèmes : gouvernance, sensibilisation-formation, achat-location de matériels, gestion du parc numérique, réseaux et données, usages et écoconception.
Lorsque la collectivité répond par la négative à une question, les principes et l’intérêt de la mesure qui n’a pas été mise en œuvre lui sont expliqués.

Niveau deux plus complet

Ce questionnaire de niveau 1 est accessible gratuitement, après inscription, à cette adresse. Il a été conçu pour une prise en main facile, sans nécessiter de compétences particulières. Il est complété d’un questionnaire plus complet (niveau 2) comportant quelque 130 questions. Le champ couvert est plus large et inclut des thématiques telles que les territoires connectés ou l’inclusion numérique. L’accès à ce niveau 2 exige pour sa part de passer par l’un des OPSN ayant pris la compétence numérique environnementale. « Les questions sont plus techniques, on demande des noms, des chiffres… Mais les OPSN proposent un accompagnement pour aider les collectivités à se l’approprier », explique François Mauger en charge du projet à Declic. Les OPSN bénéficient en outre d’outils de supervision permettant de comparer les territoires entre eux et de mesurer leur progression.

16 OPSN partie prenante

Porté par Déclic, le projet Eco-clic associe pour le moment 16 OPSN (1) « couvrant » quelque 6.500 communes dans les Hauts-de-France, en Nouvelle-Aquitaine, en Auvergne-Rhône-Alpes, Centre Val-de-Loire et Bretagne. Conçu dans le cadre du plan de relance gouvernemental (subvention de 200.000 euros) avec le soutien de l’incubateur des territoires de l’ANCT, le projet a mobilisé une cinquantaine de collectivités pilotes de 250 à 450.000 habitants. Développé avec des logiciels libres, il peut être librement réutilisé par toute collectivité qui souhaiterait mettre en place sa propre instance.

(1) Adico , Agate , Alpi , ATD16 , Atd 24, CDG35, CDG 47, CDG 79 , Cogitis , E-Collectivités, Eure Normandie Numérique, Gironde Numérique , Ingenerie 70 , La fibre 64 , Mégalis Bretagne , Récia , Sitiv , Soluris , Syane.

Source: https://www.banquedesterritoires.fr/ecoclic-met-la-sobriete-numerique-des-collectivites-portee-de-clic?pk_campaign=Flux%20RSS&pk_kwd=numerique&pk_source=Actualit%C3%A9s%20Localtis&pk_medium=RSS%20Thematique

.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Releated Posts