Edit Content

Seminaire E-Commerce recense pour vous les différents ateliers marketing digital et événements autour du numérique afin de vous accompagner dans votre formation dans le digital.


Carrefour lancera, en avril prochain, sa boutique de produits non alimentaires sur la marketplace du site Rakuten. Avec ce partenariat les deux acteurs veulent capitaliser sur leurs forces respectives pour renforcer leurs stratégies omnicanales et la fidélisation des clients.

Je m’abonne

C’est lors d’une conférence animée à deux voix qu’Elodie Perthuisot, chief E-commerce, Digital Transformation & Data de Carrefour et Fabien Versavau, PDG de Rakuten France ont annoncé en avant-première sur One to One Monaco, le lancement d’un partenariat inédit. Le géant de la distribution Carrefour et le géant japonais ont imaginé des synergies pour unir leur force.

« Ce que fait le mieux Carrefour historiquement c’est d’ouvrir des magasins. Nous avons décidé d’ouvrir un magasin d’un genre nouveau, 100% digital, chez Rakuten« , explique d’emblée Elodie Perthuisot. « Les enjeux auxquels font face les commerçants sont nombreux. Les consommateurs ont retrouvé, pour nombre d’entre eux, le chemin des magasins et en parallèle ils développent plus d’attentes en matière d’hybridation et de fluidité des parcours on et off line« , note pour sa part Fabien Versavau. Face à ses enjeux forts s’est ainsi imposée pour ces deux acteurs l’opportunité de « batir des stratégies de croissance plus durable, plus responsables. »

Cinq défis majeurs

Car, selon les dirigeants, le digital va continuer de constituer un réservoir de croissance essentiel dans les années à venir. « Nous pensons que l’année 2023 sera charnière avec 5 défis : l’inflation, l’omnicanalité, la fidélisation, les nouveaux modes de consommation et l’essor des marketplaces « . Bien sûr, en période d’inflation, la fidélisation devient un enjeux de plus en plus important. « 42% des français se déclarent enclin à rejondre des offres de fidélisation et l’écosystème commence à bouger. L’Europe jusqu’à il y a peu était le parent pauvre de la fidélisation dans le monde », note Fabien Versavau. De fait, en Amérique du Nord ou en Asie, la part des parcours client qui s’appuient sur des mécaniques de fidélisation reste bien plus importante qu’en Europe. Enfin, concernant la plateformisation de l’économie dans le retail, là encore, l’enjeu est fort. Les nouveaux consommateurs, à commencer par les millénials et la genZ plébisciteraient ce type de commerce qui pourrait atteindre selon Mc Kinsey, 70% du e-commerce mondial à horizon 2025.

L’union de deux leaders du secteur

Pour tirer le meilleur des deux mondes, celui du retail et des plateformes, le partenariat annoncé permettra à Carrefour et ses 14 millions de clients fidèles d’intégrer le programme de fidélité de Rakuten ainsi que la marketplace au 15 millions de visiteurs par mois. En adhérant au programme de fidélité de Rakuten (le Club R), les clients de Carrefour pourront être récompensés grâce à un système de cashback leur permettant d’épargner sur leur cagnotte entre 5% et 35% du montant de leurs commandes. Carrefour devrait apporter pour sa part à Rakuten « son expertise dans le domaine du digital, et proposer une large variété de produits non alimentaires pour enrichir son catalogue ». In fine, avec cette opération dont le calendrier est fixé à avril 2023, les deux acteurs ambitionnent de trouver de nouveaux relais de croissance sur le long terme. En commençant par quelques catégories de produits, en tirant des enseignements, et demain, peut être, en élargissant à d’autres pans stratégiques, comme le retail media, ou encore le marché de la seconde main

Je m’abonne

Source: https://www.ecommercemag.fr/Thematique/retail-1220/strategie-retail-2163/Breves/-1to1-Monaco-Le-Groupe-Carrefour-et-Rakuten-annoncent-un-379890.htm

.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Releated Posts