Edit Content

Seminaire E-Commerce recense pour vous les différents ateliers marketing digital et événements autour du numérique afin de vous accompagner dans votre formation dans le digital.

Normandie : un appel à projets pour rapprocher les acteurs de la formation et les tiers lieux
<>div>

Lancé récemment à Caen, l’appel à projets « Normandie connectée – nouveaux espaces de compétences – Deffinov » se voit doté d’une enveloppe de 2,9 millions d’euros sur trois ans de la part de l’État. Objectif : rapprocher tiers-lieux et organismes de formation pour, entre autres, permettre l’émergence de nouvelles pratiques pédagogiques.

La déclinaison régionale du plan national Deffinov s’ancre au pays des pommiers et des vaches. La philosophie de l’appel à projets pourrait se résumer à la rencontre « entre deux mondes qui s’ignorent, les tiers-lieux et les organismes de formation, pour répondre aux besoins en compétences des territoires via de nouvelles méthodes et ressources pédagogiques », résume Julie Barenton-Guillas, vice-présidente en charge de l’enseignement supérieur, de la recherche et du numérique à la Région Normandie.

Alimenté d’un budget de 2.9 millions d’euros par l’État pour la période 2023-2026 – sur une enveloppe nationale de 50 millions d’euros – l’appel à projet normand est accessible à tout collectif composé au moins « d’un acteur des tiers-lieux et d’un acteur de la formation (CFA, organisme de formation, Edtech, etc.) », stipule le site Internet dédié.

Entre 50 000 et 200 000 euros d’aides

Les dossiers sont à déposer jusqu’au 28 avril. La sélection s’effectuera en mai, par un comité régional composé de représentants de la Région et de la Dreets (Direction régionale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités).

Chaque projet sélectionné sera soutenu par une subvention de fonctionnement comprise entre 50 000 et 200 000 euros sur une durée maximale de 36 mois, avec 30 % d’autofinancement au minimum.

Esprit de coopération

Sur le papier, favoriser la rencontre entre organismes de formation et tiers-lieux est séduisante. Dans les faits, les parties vont devoir « apprendre à se faire confiance, à construire des solutions ensemble pour développer des ressources communes, prévient Denis Cristol, directeur innovation et pédagogie de l’Association pour le progrès du management (APM), ça va être une affaire de personnes et de rencontres. Dans certains lieux, les acteurs vont mutualiser des moyens et compétences, dans d’autres ils viseront le même public ou la même subvention. Il y aura sans doute des échecs. »

Selon lui, l’appel à projets « remet le rapport au savoir au cœur des territoires, et pas simplement dans une carrière individuelle comme pourrait le promouvoir un organisme de formation, ou complètement détaché d’une dynamique métier comme c’est parfois le cas dans les tiers-lieux. »

Plus de tiers-lieux en Normandie

Pour Julie Barenton-Guillas, l’ambition nourrit par la région est la multiplication des tiers-lieux « partout sur l’ensemble de la Normandie » et d’encourager « les tiers-lieux à s’orienter vers la formation même s’il ne s’agit pas de leur vocation première. » Bonne nouvelle : les dommages causés par la cyberattaque ayant touché la Région, en décembre 2022, sont quasi résolus et ne parasiteront pas le dépôt de dossiers pour l’appel à projets « Normandie Connectée – nouveaux espaces de compétences – Deffinov. »

Source: https://www.centre-inffo.fr/site-centre-inffo/actualites-centre-inffo/le-quotidien-de-la-formation-actualite-formation-professionnelle-apprentissage/articles-2023/normandie-un-appel-a-projets-pour-rapprocher-les-acteurs-de-la-formation-et-les-tiers-lieux

.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Releated Posts